ACCMH - Association CIEL CALME à Magny-les-Hameaux (78114)

06/06/2009 : MANIFESTATION à Toussus le Noble

dimanche 7 juin 2009 par Webmestre

Les photographies de la mobilisation devant l’aéroport de Toussus Le Noble.

 Le discours du Président de l’ACCMH, C. Mauduit.

Discours du 6 juin 2009 à Toussus-le-Noble

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Merci d’avoir répondu en très grand nombre à notre appel à manifester votre colère face aux survols intolérables de vos habitations, écoles, gymnases, terrains de sports et autres lieux de vie, par un nombre très important d’avions et d’hélicoptères.

  Cette manifestation, votre manifestation, a été organisée conjointement entre les associations de riverains de TLN

(ACCMH de Magny, ADVMC de Châteaufort, ASTLJ des Loges en Josas, La Midorge de Boullay les Troux, SRE et VHSR de St Rémy les Chevreuse), d’autres nous ont apporté leur soutien (UAP, APESC de Chevreuse, Rue de Paris de St Rémy, ACRO des Loges et des élus de Villiers le Bâcle qui souhaitent la création d’une association dans leur commune.

 Cette manifestation est soutenue par les élus

de Châteaufort, Villiers le Bâcle, Les Loges en Josas, le maire de Magny ne peut participer lui-même car en tant que président du CSC le secrétaire général de la préfecture l’a obligé à la réserve.

 D’autres associations des Yvelines riveraines

de l’aérodrome de St Cyr (ADECNAP, ARA) ou encore de Bonnelles (ACNAB), l’UFCNA nous soutiennent également.

Nous vous remercions tous pour vos efforts et votre contribution à la préparation et à l’organisation de cette manifestation.

Mon discours prononcé le 2 juin 2007, lors de notre précédente manifestation ici même, n’a malheureusement pris aucune ride et est toujours d’actualité.

 Malgré les efforts redoublés de concertation des associations de riverains

 :

• Signature d’un manifeste envoyé à Valéry PECRESSE et Nicolas SARKOZY

• Participation à des groupes de travail avec DGAC, ADP, usagers et collectivités territoriales, pour proposer des trajectoires évitant les zones habitées,

• Participation à différentes Commission de Suivi de la Charte,

• Propositions d’amendement de la Charte pour la rendre plus équitable et équilibrée pour les riverains,

• Participation au Comité National du Bruit,

• Signature de la Charte pour pouvoir représenter officiellement les riverains concernés par les survols liés aux activités de TLN.

 Nous ne pouvons que constater aucune amélioration perceptible dans les faits.

On nous dit :

• Une trentaine d’avion sont dotés d’équipement réducteur de bruit, c’est vrai qu’ils sont beaucoup moins bruyants,
mais ils sont si peu nombreux que la perception globale des nuisances sonores n’est pas réduite,

• Les usagers se sont engagés en CCE puis dans la Charte à respecter des plages de moindre bruit du 1 avril au 30 septembre les samedis, dimanches et jours fériés de 12 à 14h,
mais force est de constater quelles ne sont pas respectées par la totalité des usagers et que ni gendarmerie, ni le contrôle aérien ne peuvent interdire ou sanctionner,

• La DGAC étudie de nouveaux tracés plus sécuritaires et respectueux des populations riveraines,
mais malheureusement depuis deux ans les études sont reportées de mois en mois et quand les études semblent touchées à leur fin le 1 avril 2009 en CSC la DGAC prétexte le départ du responsable de la sécurité aérienne de TLN pour reporter le début de l’expérimentation (phase 1) en automne.

Face à tant de mépris des usagers et de leurs instances de régulation, qui vont jusqu’à bafouer les présidents de CCE et CSC en ne respectant pas leurs engagements pris, nous avons écrit fin avril au Directeur Général de la DGAC, au Président de la CCE, à Valérie PECRESSE notre ex député et plus récemment à notre député et président du PNR Yves VANDEWALLE pour dénoncer cette situation déliquescente, réclamer une entrevue et annoncer notre manifestation d’aujourd’hui.

Le 4 juin dernier Philippes VIGNES, secrétaire général de la préfecture président de la CCE accompagné de Jacques LOLLIOZ, maire de Magny, président du CSC ont reçu en audience la plupart des associations organisatrices de cette manifestation pour comprendre leurs motivations.

 Sous la pression des associations de riverains et des récentes actions menées de concert par les présidents de la CCE et CSC la DGAC a annoncée en CSC du 4 juin 2009 :

• Le prochain remplacement du responsable de la sécurité aérienne de TLN,

• Le début probable de l’expérimentation de nouvelles trajectoires (phase 1) dès le 1 août 2009.

D’autre part :

• une réunion de travail sous l’égide du président de la CCE entre les différentes parties prenantes du CSC est prévue courant juin pour définir des méthodes de travail favorisant un meilleur dialogue au sein du CSC,

• une réunion spécifique des collectivités territoriales riveraines sera organisée par le secrétaire général début juillet pour examiner la proposition d’accès par le Nord des hélicoptères faite par les usagers et acceptée en CSC le 1 avril dernier.

• Une CCE se tiendra en septembre 2009 à la préfecture pour statuer sur cette proposition

 Mais ne nous y trompons pas notre combat contre les survols des zones habitées autour de TLN est loin d’être terminé et nous devons rester mobilisés,

car il subsiste encore beaucoup d’incertitude sur les résultats de cette expérimentation et surtout sur le devenir de cet aéroport quant à l’évolution du trafic

• hélicoptères,
• de l’aviation d’affaires
• de l’aviation civile de loisir

Restons donc mobilisés pour obtenir une vraie réglementation régissant les activités aériennes de Toussus-le-Noble, des aérodromes et aéroports des Yvelines et plus généralement de France, qui prenne en compte le droit au calme, à la sécurité et à la santé des habitants riverains de ces installations.

 Exigeons :

• la généralisation de la pose de dispositifs réducteurs de bruit sur les avions et hélicoptères

• le respect de périodes d’interdiction de vol les dimanches et jours fériés (comme cela se fait sur d’autres aérodromes ou aéroports en France, pour l’aviation légère de loisir,

• la mise en place de procédures, de réels contrôles et de sanctions appropriées.

  Une lueur d’espoir tout de même

 : souhaitons que l’attitude positive de certains pilotes fasse tâche d’huile, ceux-ci conscients des nuisances qu’ils causent, souhaitent que la DGAC propose des trajectoires ne survolant pas les zones habitées. Pourrions-nous enfin construire une charte traduisant un accord préservant les intérêts de tous ?

Merci encore pour votre présence massive, et comptez sur notre détermination pour atteindre notre seul objectif : « l’arrêt des survols des zones habitées des Yvelines ».

Pour conclure :
Les activités aériennes (comme toute autre activité) qu’elles soient commerciales et de loisirs n’auront d’avenir que si elles respectent les principes édictés par le développement durable.

Nota important : pour rester informé des évolutions de la situation, consulter le site www.accmh.com et laissez nous votre adresse mail avant de quitter cette manifestation.

Signez la Pétition en ligne.


Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 966 / 176680

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions  Suivre la vie du site Actions 2009   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0