ACCMH - Association CIEL CALME à Magny-les-Hameaux (78114)

17/01/2011 Point sur l’évolution du contexte de TLN

lundi 17 janvier 2011 par webmestre

Les riverains de l’aérodrome de Toussus-le-Noble sont actuellement invités à donner leur avis sur l’avenir de la plate-forme dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National du Plateau de Saclay. Deux réunions publiques ont déjà eu lieu. Une troisième est prévue à Magny-les-Hameaux le 2 mars 2011 à 20h30, à la Maison de l’Environnement. Voilà une occasion qu’il ne faut surtout pas manquer.

Trois options sont présentées comme possibles pour l’avenir de la plate-forme :

  • Le statu quo amélioré
  • La disparition des écoles de pilotage au profit de l’aviation d’affaires et du trafic hélicoptères
  • La fermeture de la plate-forme : il a été dit dans ces réunions que, dans le cadre de l’OIN, l’aérodrome n’a pas vocation à devenir un Bourget-bis pour l’aviation d’affaires ; que le plateau de Saclay, appelé à recevoir des établissements de pointe pour la recherche scientifique, ne peut maintenir, au-dessus de la tête des chercheurs, des nuisances d’aéronefs et d’hélicoptères incompatibles avec le travail intellectuel.

Par ailleurs, le récent « décret hélicoptères » d’octobre 2010 prévoit la limitation des vols hélicos sur les plate-formes d’Issy-les-Moulineaux et de St-Cyr l’École. Tant mieux pour les riverains. Mais la menace d’un transfert de ces trafics vers Toussus-le-Noble est plus qu’envisageable.

Un courant favorable à la fermeture de l’aérodrome s’est manifestement dessiné lors de la réunion de décembre 2010 à Châteaufort : les riverains, bien conscients qu’on les mène en bateau depuis des décennies, ont applaudi à cette idée mais aussi, et c’est un fait nouveau, de plus en plus de maires on rallié cette idée.

Face à ces circonstances nouvelles, l’ACCMH déplore :

  • que, depuis sa création en 2005, malgré tous ses efforts et ses propositions, la situation douloureuse des riverains ne se soit pas globalement améliorée
  • que les réunions multiples, Comité de Suivi de la Charte, Commission Consultative de l’Environnement ronronnent sans nullement diminuer les nuisances générées par l’écolage, l’aviation d’affaires, l’aviation de loisir et le trafic des hélicoptères.
  • que la plage de moindre bruit instaurée en 2009 ne soit pas scrupuleusement respectée
  • que la Gendarmerie des Transports Aériens n’ait pas les moyens de faire son travail correctement
  • que les sanctions soient très peu appliquées ou tombent dans les oubliettes
  • que les silencieux installés à l’heure actuelle ne soient pas toujours efficaces
  • que les trajectoires continuent d’être élastiques au-dessus des zones habitées
  • que le sacro-saint principe de « la sécurité des pilotes » soit prétexte à excuser toutes les infractions
  • que le passage de deux tours de piste à un tour unique ait déployé sur certaines zones habitées un trafic intensifié, mal contrôlé, inacceptable
  • que le survol des zones habitées continue comme par le passé, voire s’intensifie sur certaines zones. C’est le cas pour tous les secteurs situés sous le tour de piste unique. C’est le cas pour l’ouest de la commune de Magny-les-Hameaux qui, déjà survolé en pomme d’arrosoir par les décollages et les atterrissages, subit les nuisances d’une nouvelle trajectoire d’envol ILN, installée d’autorité sans aucune concertation, qui affecte aussi Voisins-le-Bretonneux.

L’ACCMH en a ras-le-bol de dénoncer cette situation intolérable, de faire des propositions qui tombent dans le vide d’oreilles complaisantes envers les responsables de toutes ces nuisances. Elle considère aujourd’hui que, des trois propositions concernant l’avenir de la plate-forme, la seule qui permette d’éviter le survol des zones habitées et de ramener le calme auquel ont droit les riverains est sa fermeture définitive.

L’ACCMH vous demande donc de venir en masse, le 2 mars 2011 (à 20h30), à la Maison de l’Environnement de Magny-les-Hameaux pour exprimer haut et fort votre ras-le-bol des nuisances qui pourrissent tous nos jours de la semaine et nos week-ends et pour réclamer la fermeture de cette plate-forme dont l’activité est devenue incompatible avec l’avenir de la région.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 493 / 183015

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actions  Suivre la vie du site Actions 2011   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0