ACCMH - Association CIEL CALME à Magny-les-Hameaux (78114)

26/10/2008 : lettre ouverte de UNION DES AMIS DU PARC NATUREL REGIONAL DE LA HAUTE VALLEE DE CHEVREUSE sur la Charte de l’environnement de l’aérodrome de Toussus le Noble

dimanche 26 octobre 2008 par Webmestre

Chevreuse lundi 20 octobre 2008

Madame Anne BOQUET

Préfet des Yvelines

LETTRE OUVERTE

Objet : Charte de l’environnement de l’aérodrome de Toussus le Noble

Madame la Préfète,

L’incident survenu le dimanche 28 septembre dernier à l’avion du Premier Ministre illustre les préoccupations exprimées de longue date par les Amis du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse à propos de l’aérodrome de Toussus-le-Noble.

Depuis des années, en liaison avec d’autres associations, des élus locaux, des particuliers, nous alertons inlassablement, et juqu’à ce jour vainement, les usagers, les autorités et les politiques des risques et des nuisances liées aux activités de l’aérodrome qui peuvent atteindre jusqu’à 700 mouvement par jour.

A l’heure où l’urbanisation de la Région confirme la vocation du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, à l’heure où le voisinage urbain de l’aérodrome de Toussus-le-Noble se densifie, notamment par la création de l’OIN, à l’heure où les questions environnementales font l’objet d’un large consensus, nous déplorons la désinvolture ordinaire de certains pilotes, constatons une augmentation constante du trafic d’hélicoptères (doublement en 10 ans) et apprenons par hasard qu’il est envisagé, en outre, d’y développer, l’aviation d’affaires (à terme 60 000 vols/an).

Pour que le Parc puisse remplir sa mission, il est grand temps de rédiger pour l’aérodrome de Toussus-le-Noble, qui le jouxte et le survole, une charte équilibrée, contraignante et respectueuse de la vocation du Parc, de créer enfin l’organe de concertation réellement représentatif, d’effectuer des contrôles sans complaisance et de sanctionner efficacement les infractions, et pas seulement lorsque la vie du Premier Ministre est mise en danger. C’est pourquoi nous faisons appel à vous pour mettre en œuvre une régulation véritable de cette activité nuisante et à risque qui accorde au plaisir de quelques-uns la priorité sur le droit de dizaines de milliers de visiteurs du Parc et de riverains au calme, à l’air propre et à la sécurité.

Les Amis du Parc se tiennent naturellement toujours prêts à apporter leur contribution à cette vaste tâche.

En vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien apporter à notre demande, je vous prie de bien vouloir agréer, Madame le Préfète, l’expression de toute ma considération.

Catherine Reinaud
Présidente
de l’UNION DES AMIS DU PARC NATUREL REGIONAL
DE LA HAUTE VALLEE DE CHEVREUSE


titre documents joints

Lettre ouverte à Mme Le Préfet des Yvelines

26 octobre 2008
info document : Word
325.5 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 417 / 180919

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Charte Environnement Aéroport TLN et charte qualité   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1